TVA restauration : un double contre-sens

La décision du Gouvernement de relever le taux de TVA dans la restauration de 7 à 10 % constitue à la fois un contre-sens économique et un contre-sens social. Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, particulièrement sensible aux effets de la crise, n’a pas pour autant renoncé aux embauches et à la formation, notamment des jeunes avec peu ou pas de qualification.